Culture des plantes grasses

Culture des plantes grasses

Culture des Plantes Grasses (Arrosage, Plantation, Fertilisation des Cactus et des Succulentes)  à Sanremo, Imperia, Savona, Ligurie, Côte d'Azur, Italie | AG SANREMO

Le monde des plantes grasses compte un très grand nombre d’espèces (aux alentours de 10 000), divisées en deux groupes : les cactus et les succulentes.


Les caractéristiques principales de ces plantes sont qu’elles stockent de l’eau dans leurs tiges, feuilles et/ou racines, que pour certaines leurs feuilles se sont transformées en aiguillons et qu’elles ont toutes développé divers mécanismes biologiques, afin d’affronter les conditions climatiques les plus rudes que leur impose leur environnement d’origine. Ces caractéristiques ont modelé la morphologie de ces plantes, les faisant parfois ressembler à de véritables œuvres d’art, au point de susciter l’intérêt des collectionneurs.


A l’état naturel, on peut trouver des plantes grasses sur les cinq continents, là où les conditions climatiques ont favorisé leur implantation. Les Aizoacées, les Euphorbiacées, les Liliacées et les Crassulacées sont naturellement présentes en Afrique, tandis que les Agavacées et les Cactacées le sont en Amérique. Pour vous présenter le « Monde des Piquants », nous voulons mettre en avant quelques unes de leurs caractéristiques et de leurs curiosités , qui vous donneront envie de vous lancer dans leur culture !


Utilisation par l'Homme

Dans certaines régions, les populations indigènes utilisent les cactus pour leur alimentation, mais aussi comme fibres textiles et surtout comme médicaments ou remèdes. Les agaves, présentes en quantité sur la Riviera ligurienne, sont utilisées dans l’industrie textile de leur milieu d’origine, notamment pour la confection de nattes, de cordes et de sacs en toile de jute. Elles servent aussi en industrie alimentaire, pour la production de la célèbre Tequila.


La pulpe des raquettes (phylloclades) du figuier de Barbarie (Opuntia ficus-indica) est utilisée comme ingrédient pour faire des salades. Des confitures, des gelées et des desserts peuvent être réalisés à partir des fruits de cette plante. Les aloes, déjà connues dans l’Egypte antique pour ses propriétés thérapeutiques, sont encore utilisées pour soulager diverses irritations de la peau, pour purifier l’organisme et, récemment, pour préparer des produits cosmétiques et pharmaceutiques.


Exposition

Toutes les plantes grasses apprécient la lumière.

Donnez-en-leur un maximum, en faisant attention à ce que les cactus soient ombragés pendant les heures les plus chaudes (par exemple sur un balcon exposé sud-est, ou sous un arbre dans un jardin). Les succulentes, elles, préfèrent le plein soleil, qui leur donnera un aspect plus compact ainsi que des couleurs plus vives et intenses. En hiver, il faut protéger les plantes du froid et garder en mémoire qu’elles sont au repos.

Elles ne doivent donc pas être placées à proximité d’une source de chaleur, mais plutôt dans un endroit frais, sec et lumineux (comme un balcon ou une cage d’escalier). Il ne faut pas les arroser d’octobre à février. Dans ces conditions, les plantes bien acclimatées peuvent même résister à de petites gelées, avant de vous gratifier d’une floraison généreuse au printemps.

Arrosage et fertilisation

Au printemps (à la fin du mois de mars), après le repos hivernal, il faut recommencer à arroser les plantes. Le fait que les cactus ne soient pas capables d’absorber de petites quantités d’eau doit être pris en considération, ce qui implique un arrosage abondant et non parcimonieux (le substrat doit être complètement mouillé, mais il doit être bien drainant afin que les excès d’eau soient évacués). Attendre que le substrat soit complètement sec avant d’arroser de nouveau est une bonne chose.


Cette alternance d’eau et de sécheresse existe dans le milieu naturel des plantes, ce qui leur permet de pousser tout en évitant la pourriture. Il est conseillé d’ajouter un engrais liquide à l’eau d’arrosage de temps en temps (2 à 3 fois pendant la belle saison), en évitant de dépasser les doses conseillées. En effet, les plantes grasses venant de milieux où le sol est pauvre en éléments nutritifs, elles ne tolèrent pas les excès de salinité.


Autres pratiques culturales

A la belle saison, il est possible d’apporter quelques soins particuliers à nos plantes, comme le changement de substrat et/ou de pot, permettant de contrôler l’état des racines. Si une plante est devenue trop grande par rapport à la taille de son pot, il faut en trouver un autre un peu plus grand et effectuer un rempotage. Afin d’éviter que la partie racinaire ne se développe trop par rapport à la partie aérienne de la plante, il faut que son nouveau pot soit seulement un peu plus grand que l’ancien.


Le substrat peut aussi être changé, entièrement ou en partie, selon l’état de santé des racines. Si les racines sont blanches et ramifiées, il suffit d’ajouter du substrat lors du changement de pot. Si elles ont plutôt une couleur brune, sont fragiles ou présentent des petits amas blancs cotonneux (cochenilles), il est conseillé de retirer tout le substrat et de couper les racines à quelques millimètres du collet de la plante, avant de laisser sécher la plante quelques jours. Elle peut ensuite être mise en pot avec un nouveau substrat.

Catalogue de Vente en Ligne de Cactus et de Succulentes (Plantes Grasses) à Sanremo, Imperia, Savona, Ligurie, Côte d'Azur, Italie | AG SANREMO

Catalogue en ligne

Cliquez ici pour vous enregistrer et accéder à notre catalogue en ligne.

Une question ? Envoyez-nous un email !

Retrouvez-nous sur Facebook

Contact